Qu'est-ce qu'un parc naturel régional ?

Les Parcs naturels régionaux sont créés pour protéger et mettre en valeur de grands espaces ruraux habités.

Peut être classé “Parc naturel régional” un territoire à dominante rurale dont les paysages, les milieux naturels et le patrimoine culturel sont de grande qualité, mais dont l’équilibre est fragile. Un Parc naturel régional s’organise autour d’un projet concerté de développement durable, fondé sur la protection et la valorisation de son patrimoine naturel et culturel.

Une marque déposée

Qu'est-ce qu'un Parc naturel régional ? - Parcs naturels régionaux du Grand Est

Les territoires des Parcs naturels régionaux sont classés par décret et obtiennent la marque « Parc naturel régional ». Elle est attribuée par l’Etat à chacun des Parcs lors de leur classement et correspond à une charte graphique nationale. Elle est composée d’un emblème figuratif et d’une dénomination propre à chaque Parc, mis en forme selon une charte graphique nationale. La marque “ Parc naturel régional ” permet d’identifier le territoire classé et les actions menées par l’organisme de gestion du Parc. Elle permet aussi d’appuyer le développement économique local. En effet, certains produits, prestations et savoir faire repondant aux critères ont obtenu la marque Valeurs Parc naturel régional.

Le logotype de chaque Parc naturel régional est propriété du ministère en charge de l’Environnement qui en concède la gestion au Parc. Afin de garantir sa protection, le logotype de chaque Parc fait l’objet d’un dépôt à l’Institut National de la Propriété Industrielle. Son usage est strictement réglementé.

Des territoires remarquables

C’est la préservation des richesses naturelles, culturelles et humaines (traditions populaires, savoir-faire techniques) qui est à la base du projet de développement des Parcs naturels régionaux.

Le classement en Parc naturel régional ne se justifie que pour des territoires dont l’intérêt patrimonial est remarquable pour la région et qui comporte suffisamment d’éléments reconnus au niveau national et/ou international.

Il y a aujourd’hui 56 Parcs naturels régionaux en France, qui représentent 16,5 % du territoire français, plus de 4700 communes, plus de 9 millions d’hectares et plus de 4,4 millions d’habitants.

Mosaïque de paysages et diversité des territoires

Les territoires des 56 Parcs naturels régionaux sont constitués par une mosaïque de paysages et de milieux naturels.

Répartis sur l’ensemble du territoire francais et d’Outre-Mer, les Parcs naturels régionaux comptent les paysages les plus emblématiques de France : des Volcans d’Auvergne, à la Camargue, du Queyras à la Brière, des Bocages, aux terrasses, des paysages de montagne aux paysages de grandes cultures…

Certains Parcs sont situés sur une seule Région et un seul département (comme celui de la Brenne), d’autres Parcs sont situés sur plusieurs régions et plusieurs départements (les Ballons des Vosges, situé à cheval sur 3 régions et 4 départements, le Morvan sur une seule région mais sur 3 départements).
Il y a des grands Parcs (388 957 hectares pour les Volcans d’Auvergne)…et des petits Parcs : 63 321 hectares pour la Haute Vallée de Chevreuse.

Certains sont composés de beaucoup de communes (Lorraine avec 183 communes et 210 805 hectares), et certains Parcs en ont très peu comme la Camargue ou la Guyane (respectivement 3 et 6).

Certains Parcs sont très peuplés (252 000 habitants dans les Ballons des Vosges), d’autres le sont beaucoup moins (Queyras avec 2 500 habitants).

Il y a des Parcs anciens qui existent depuis plus de 50 ans (Armorique, Scarpe Escaut), et des plus récents (Mont-Ventoux ou Baie de Somme Picardie maritime créés en juillet 2020).

Un patrimoine naturel, culturel et paysager remarquable

Sur les 58 Parcs, on peut trouver :

  • des espèces emblématiques (l’Ibis rouge, la Loutre d’Europe, le Grand Tétras, le Phoque-veau marin, le Faucon pèlerin, le Mouflon de Corse, la Chouette chevêche, la Grue cendrée, le Loup, le Butor étoilé, la Tortue luth, le Vautour fauve, le Lynx, le Flamant rose… des Orchidées, des papillons remarquables…)
  • une grande variété d’habitats naturels : des forêts, des landes, des cultures, des habitats herbacés, des habitats marins, des eaux douces et marécages.
  • des réserves naturelles nationales, domaniales et régionales.
  • 21 des 50 sites Ramsar français (reconnus internationalement pour l’intérêt de leurs zones humides – convention de Ramsar)

Les Parcs naturels régionaux sont des territoires reconnus pour la richesse de leur patrimoine naturel et culturel, la diversité et richesse de leur patrimoine bâti, la grande variété de leurs terroirs, la beauté de leurs paysages (qui pour certains sont reconnus internationalement).

On peut trouver de nombreux sites classés, sites inscrits sur les territoires des Parcs. Plusieurs sites français inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco se trouvent sur les territoires de Parcs : les bords de la Loire sur le Parc Loire-Anjou-Touraine.

Des acteurs impliqués et soutenus par l’écosystème régional

Chiffres-clés

  • 15% du territoire
  • 705 communes
  • 550 121 habitants
  • Des espèces préservées : la cigogne noire, sonneur à ventre jaune, papillon nacré de canneberge, courlis cendré, l’orchidée, la drosera …

Les parcs naturels régionaux font partie de l’écosystème régional qui agit en faveur de la préservation des patrimoines naturels : une des 5 missions des Parcs naturels régionaux.

Ils sont accompagnés et soutenus à ce titre par les membres du collectif régional composé de l’Etat, des Agences de l’Eau, de l’Office Français de la Biodiversité et de la Région Grand Est. Ils sont également soutenus par les collectivités locales membres des parcs comme les Départements, les communes et les communautés de communes pour cette mission et pour leurs autres missions (culture, aménagement du territoire, éducation…). Ils sont enfin accompagnés techniquement et financièrement par de très nombreux partenaires.

La Région Grand Est a un rôle particulier dans la procédure de création d’un parc naturel régional et ensuite dans la vie du Parc. Elle est membre de droit de chaque parc, signataire de leur charte et apporte un soutien financier à la mise en œuvre de leurs projets. Dans le cadre de sa stratégie de soutien aux 6 parcs naturels régionaux du Grand Est (2020-2022), la Région a souhaité encourager les projets collectifs, favoriser les échanges et le transfert de compétences entre les parcs et valoriser ces territoires et leur action. Elle apporte son soutien financier aux 6 projets interparcs qui rejoignent plusieurs de ses priorités : éducation, ruralité, eco-tourisme, valorisation des bois des forets du Grand Est, et des productions agricoles locales et expérimentation en matière d’agroforesterie

A 2, 4 ou à 6, les Parcs naturels régionaux du Grand Est développent d’autres projets collectifs autour de problématiques partagées ou d’envies communes.